Le choix des lunettes

 

Il existe trois grandes familles de lunettes de natation qui se distinguent par leur monture : 

 

 - les lunettes monobloc, qui ont un pont fixe (le pont est l'élément qui se trouve entre les deux verres). Elles se règlent uniquement par les lanières.

 


- les lunettes avec un pont réglable. La partie en plastique qui relie les verres possède des crans, et permet donc d'adapter les lunettes à l'espacement de vos yeux.


 - les masques de natation. Ils ressemblent aux masques de plongée mais n'englobent pas le nez.


Les lunettes natation monobloc sont toujours un excellent choix car faciles à utiliser. Nous vous conseillons un cadran transparent.

Nous vous déconseillons les masques de natation : trop "lourd", crée des défauts techniques notamment en placement de la tête et de la respiration, gène le mouvement des bras, inadapté pour les départs, les coulées, les flèches...

Les lunettes suédoises

Les lunettes dites « suédoises » sont des petites lunettes de natation en kit, sans joints, réduites au strict minimum. Elles sont composées :

- des verres ;

- du pont (élément qui relie les deux verres et qui est posé sur le nez) ;

- de l’élastique de réglage.


Ces trois éléments s’assemblent pour former des lunettes qui s’adaptent exactement à la morphologie du nageur (yeux, tour de tête…) et offrent ainsi une bonne étanchéité.

 

Elles sont légères et prennent peu de place. De plus, elles ne sont pas chères du tout ! moins de 3€ !

L’inconvénient des lunettes suédoises est qu’elles sont moins confortables que des lunettes avec joints. Elles peuvent provoquer des douleurs sur le contour des yeux.

 

Elles sont particulièrement appréciées des nageurs professionnels.